Accueil > Actualités > Deuxième mission en Islande pour le suivi gravimétrique et magnéto-tellurique (...)

Deuxième mission en Islande pour le suivi gravimétrique et magnéto-tellurique des sites géothermiques

Du 1er août au 15 septembre 2017, une équipe de scientifiques de l’EOST (Jacques Hinderer, Pascal Sailhac, Jean-Daniel Bernard, Nolwenn Portier et Sheldon Warden), impliqués dans le LabEx G-eau-thermie profonde, ont effectué une deuxième mission en Islande, dans le cadre d’un projet de recherche en partenariat avec GFZ (centre de recherche allemand en géosciences) et l’Université d’Islande.

Ce projet s’inscrit dans la thèse de Nolwenn Portier et dans deux projets labellisés et financés par le LabEx en 2017. L’objectif est d’effectuer des campagnes de mesures gravimétriques et magnéto-telluriques sur un site géothermique en construction dans le Nord de l’Islande, à proximité du rift. Sa mise en production est prévue cet hiver.
Sur ce site islandais, à l’activité géothermique plus importante que dans le contexte alsacien, l’équipe espère mettre en évidence des effets significatifs, afin de valider et d’affiner la méthode pour le suivi des sites alsaciens.

Après une première mission de reconnaissance en juin 2017, il s’agissait cette fois-ci d’effectuer une première campagne de mesures et d’installer quelques capteurs pour des mesures en continu. L’équipe retournera sur place dans un an pour effectuer une autre campagne, après la mise en production.


2 octobre 2017