Accueil > Découvrir et Comprendre > La géothermie > La géothermie profonde EGS dans le Fossé Rhénan > Illkirch-Graffenstaden > Le réseau de surveillance sismique

Le réseau de surveillance sismique

Dans le cadre d’un arrêté préfectoral (DREAL), des recommandations sont imposées au maître d’ouvrage durant la phase de construction du ou des forages pour chacun des sites géothermiques. Celles-ci concernent la surveillance géophysique et notamment sismologique du site.

Pour le projet d’Illkirch, porté par ÉS, un réseau de six stations a été conçu, en collaboration entre ÉS Géothermie (ESG) et l’EOST, pour permettre la détection de séismes à proximité du forage, dès 6 mois avant le début des travaux.

Après une première phase, en 2015, de construction de stations, le réseau de surveillance sismique d’Illkirch s’est développé dans et autour de la ville d’Illkirch, incluant Fegersheim, Geispolsheim et Ostwald. Un capteur sismologique fond-de-puits a été installé à la verticale du forage début 2016, et a ensuite été testé pour connaître son orientation. La construction de deux des six sites s’est terminée avec la pose des panneaux solaires, des armoires et de l’instrumentation pour être opérationnelles dès février 2016. Une dernière station est toujours en cours de construction, en attente de l’accord entre ÉS et l’Eurométropole.

Alors que la maintenance est assurée par ÉS Géothermie, une aide téléphonique de soutien est assurée en cas de problème par l’équipe technique de l’Observatoire du Nord-Est de la France de l’EOST. Les principaux problèmes rencontrés portent sur la transmission des données (des changements de systèmes ou d’opérateurs ont été faits pour pallier ce problème). L’acquisition du flux de données et le contrôle qualité sont réalisés par le Centre de Données Sismologiques de l’EOST. Parmi ces stations, seule la station équipée du sismométre fond-de-puits est publique : les données sont utilisées dans le cadre des activités de surveillance sismologique du RéNaSS-BCSF, et distribuées via RESIF.

5 juillet 2017