Accueil > Recherche > Projets labellisés > Projets 2016 > Suivi géodésique des sites géothermiques

Suivi géodésique des sites géothermiques

L’exploitation géothermique peut être associée à une déformation de surface, liée à l’exploitation normale du réservoir ou à des incidents affectant la surface. L’objectif général de notre proposition est de quantifier la déformation de surface au-dessus des systèmes géothermiques le long du fossé rhénan.
De 2013 à 2016, nous avons établi un réseau de stations GNSS, acquis des observations satellite InSAR, étudié des stratégies de traitement GNSS, produit des séries temporelles de déformation préliminaires et des cartes de vitesse moyenne et identifié des zones de déformation de surface pour la région de Soultz-Rittershoffen. Nous avons également étudié en détail le site géothermique de Landau.
Le travail effectué doit aujourd’hui conduire à la mise en place d’une surveillance en temps réel des réservoirs, à la fois par les méthodes GNSS et les méthodes InSAR en exploitant au mieux les données aujourd’hui disponibles (multiconstellation en GNSS, Sentinel en InSAR).

 -

Déformation à Landau liée à la centrale géothermique. Chaque profil correspond à un site. Les sites sont le long d’un profil NS, la distance étant indiquée depuis la centrale. Il y a clairement deux modes de déformation différents. Près de la centrale, la déformation augmente en fonction de la distance à la centrale et semble réversible. Au delà de 1,2 km, la déformation ne varie pas en fonction de la distance et ne semble
pas réversible. (Heimlich, C., 2016)

Projet coordonné par Frédéric Masson.

Auteurs : F. Masson, C. Doubre, J.-P. Malet
Références : Heimlich, C., 2016. Méthodes géodésiques appliquées à la géothermie et mesures de déformations locales dans le fossé rhénan supérieur, thèse de l’université de Strasbourg,

18 mai 2017