Accueil > Recherche > Projets internes > Projets 2015 > Monitoring of a geothermal reservoir by hybrid gravimetry

Monitoring of a geothermal reservoir by hybrid gravimetry

Coord. J.Hinderer

L’objectif de ce projet est la surveillance d’un réservoir géothermique profond par gravimétrie hybride associant différents types de gravimètres (gravimètre permanent supraconducteur, un gravimètre absolu et des micro-gravimètres). L’utilisation d’un réseau de manière répétée permettra de connaitre les changements de gravité à la surface, dans le temps et d’espace, qui peuvent être reliées aux activités naturelles ou anthropiques du réservoir.

Cette méthode est appliquée aux sites de Soultz-sous-Forêts (GEIE) et Rittershoffen (ECOGI) en Alsace. En 2015, cette approche par gravimétrie hybride a été poursuivie avec l’installation d’un réseau complet de micro-gravimètres autour de Rittershoffen avec 13 stations, de grandes campagnes de mesures en juin et juillet 2015 à Rittershoffen, et en juillet et aout 2015 autour de Soultz-sous-Forêts. Le nivellement des stations gravimétriques a également été effectué sur les deux réseaux et deux mesures de gravité absolue ont été faite à GPK1. Une analyse homogène de toutes les données disponibles a été réalisée avec le code Pygrav. Une première modélisation des changements de gravité en fonction de la profondeur provoquée par les perturbations de densité liées à la circulation des fluides géothermaux dans le cadre du modèle géologique existant a été réalisée. Une modélisation simultanée de la gravité en surface et du déplacement vertical dû à la perturbation géothermique, dans le cas simplifié d’une source sphérique.

Les perturbations de densité liées à l’activité géothermique dans le cadre du modèle géologique existant qui serait observé par gravimétrie en fond de puit en timelapse. La modélisation simultanée de la gravité en surface et du déplacement vertical dû à la perturbation géothermique dans le cas simplifié d’une source sphérique.
L’installation d’un nouveau site de référence ainsi qu’une station météorologique à GPK1 permettra d’avoir un accès direct à la pression et la pluviométrie locale. La répétition des mesures de microgravité sur les réseaux de Soultz et Rittershoffen pour suivre le début de la production des centrales et la répétition du nivellement de haute précision sur les réseaux de Soultz et Rittershoffen sont prévus en 2016. Enfin, l’amélioration de la modélisation de la gravité et des effets de déformations, ainsi que la contribution hydro-géologique sera également réalisée.
Un article a été publié dans Geothermal energy Journal.

Illustration
Double différence de gravité en 2014 et 2015 pour le réseau de Soultz-sous-Forêts

26 février 2016