Accueil > Recherche > Projets internes > Projets 2015 > Downhole seismic monitoring

Downhole seismic monitoring

Coord. U. Achauer

Ce projet, en collaboration avec l’Université suédoise de Luleå, a deux objectifs : achever la modernisation d’une sonde HTPF et entreprendre une réflexion sur les moyens d’adapter ce matériel pour suivre, in situ, les mouvements sismiques et asismiques associés aux injections d’eau effectuées.

Au cours de l’année 2015, l’EOST a signé un accord de collaboration avec Luleå University of Technology (LTU), en Suède. Le système de mesure contenant la sonde HTPF, financé par le « swedish research council », permet d’effectuer des mesures de contraintes en forage jusqu’à 3km de profondeur. Dans le cadre de ce projet, l’EOST était en charge de la modernisation de l’électronique de pilotage de la sonde HTPF.

IllustrationL’objectif de cette modernisation est de permettre une acquisition en temps réel en surface de certains paramètres caractéristiques des essais d’injection ainsi qu’une acquisition numérique dans la sonde d’un nombre plus grand de paramètres. L’objectif de cette acquisition numérique « fond de trou » est de permettre ultérieurement l’acquisition des données associées aux mouvements sismiques et asismiques induits par les essais d’injection. Cette modernisation a concerné le suivi des données de pression « fond de trou », l’imagerie électrique de la paroi de forage et l’orientation de la sonde ainsi que le reconditionnement des signaux analogiques transmis en surface par le câble de diagraphie avant leur enregistrement.Les systèmes d’acquisition simultanée, analogique et numérique, développés initialement en 2014, ont été adaptés pour corriger les imperfections détectées lors des essais de terrain de 2014. Les essais réalisés dans le forage du « Strengbach » (Commune d’Aubure – Haut-Rhin) ont donné toute satisfaction et quatre exemplaires ont été construits (2 pour l’EOST et 2 pour LTU). La carte électronique de reconditionnement des signaux analogiques a été réalisée en septembre 2015, la carte permettant la détermination de l’orientation de la sonde a été réalisée en octobre et la carte permettant l’acquisition des mesures de pressions est en cours de développement. Le système de mesure sera prochainement testé dans le cadre du projet de forages profonds COSC (Collisional Orogeny in the Scandinavian Caledonides) pour obtenir des données sur la mise en place de cette chaine de montagne.
L’autre partie du projet concernant les possibilités d’adaptation du matériel pour un monitoring de la déformation devait s’articuler autour d’un stage Master2 qui n’a pas été pourvu en 2015.

Légende : Image électrique de la paroi du forage F1-b sur le site du Strenbach produite avec la sonde HTPF. La couleur bleue correspond aux terrains résistants et la couleur rouge aux terrains conducteurs. On observe une belle zone d’écoulement à 60m de profondeur en dessous de terrains très peu fracturés

26 février 2016