Accueil > Recherche > Publications > 2015 > How do permeable fractures in the Triassic sediments of Northern Alsace (...)

How do permeable fractures in the Triassic sediments of Northern Alsace characterize the top of hydrothermal convective cells ? Evidence from Soultz geothermal boreholes (France)

How do permeable fractures in the Triassic sediments of Northern Alsace characterize the top of hydrothermal convective cells ? Evidence from Soultz geothermal boreholes (France)

Auteurs : Jeanne Vidal, Albert Genter, Jean Schmittbuhl
Journal : Geothermal Energy 2015, 3:8

Les anomalies de température du Fossé rhénan Supérieur sont associées à une circulation d’eau souterraine dans les fractures et failles distribuées dans la couverture sédimentaire (Cenozoïque et Mesozoïque), et connectées aux fractures présentes en profondeur dans le socle (Paleozoïque). Comprendre la structure des cellules convectives permet d’optimiser les trajectoires des forages géothermiques. L’analyse géophysique et géologique des puits GPK2, GPK3, GPK4 (Soultz-sous-Forêts) révèle la présence de zones fracturées situées entre 900 et 1400 m de profondeur, dans le calcaire du Mulschelkalk (Trias moyen) et dans les grès du Buntsandstein (Trias inférieur). Les fractures perméables sont connectées à une faille à grande échelle et contrôlent la partie supérieure des cellules convectives. Le régime convectif se développe entre la base de la couverture sédimentaire et le toit du socle granitique.

Lien vers le site de l’éditeur

Illustration

14 janvier 2015