Accueil > Formation > Stages > Circulation > 2013 - Géodésie - (Ingénieur) - HENRION Eric

2013 - Géodésie - (Ingénieur) - HENRION Eric

HENRION Eric

Du 4 février au 21 juin 2013

Sujet de stage : Retrouver le déplacement rapide des stations géodésiques : expériences et calculs
Tuteur : Frédéric Masson

Résumé
L’Institut de Physique du Globe de Strasbourg (IPGS) a fait l’acquisition de nouveaux récepteurs GNSS permettant de réaliser de la géodésie haute fréquence (1 à 20hz). L’étude est censée se dérouler de la façon suivante : de simples tests statique et dynamique afin d’évaluer la précision de l’acquisition haute fréquence, puis d’utiliser une table à mouvement contrôlé pour voir si le dispositif GNSS détecte les mêmes vitesses et accélérations que celles à laquelle la table est programmée, et pour finir d’appliquer cela à un cas concret : le séisme du 27 février 2010 ayant eu lieu au Chili. Mais est-ce que la géodésie haute fréquence offre-t-elle une précision de géoréférencement du même ordre qu’une acquisition conventionnelle ? La haute fréquence génère-t-elle du bruit ? Si oui, est-il indispensable de le filtrer ? Est-il possible de restituer fidèlement des mouvements complexes : de la description d’un simple cercle à un déplacement tectonique ?

Rapport de stage :

Rapport de Stage - Ingénieur EOST - HENRION Eric - 2013
Rapport de Stage

23 mai 2013